Verlaine : Clair De Lune

Paul Verlaine was born on March 30, 1844 and became one of the greatest and most popular of French poets. Born in Metz, he was educated in Paris and secured a post in the civil service. He started writing poetry at an early age and his first collection, Poemes Saturniens was published in 1867.

Paul Marie Verlaine est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896.
La famille de Verlaine appartient à la petite bourgeoisie : son père, comme celui de Rimbaud, est capitaine dans l’armée. Sa mère vécut à Fampoux.

Il fréquente les cafés et salons littéraires parisiens puis, en 1866,  publie les Poèmes Saturniens (où figure en particulier Chanson d’automne). On y sent l’influence de Baudelaire. En 1869, les Fêtes galantes, des fantaisies évoquant le XVIIIe siècle de Watteau, confirment cette orientation. En 1870, il épouse Mathilde Mauté.

La France déclare la guerre à la Prusse, Paris est assiégé, le second empire Français s’effondre et le nouvel Empire allemand est proclamé au Château de Versailles. L’année suivante, Verlaine prend fait et cause pour la Commune de Paris, réprimée dans un bain de sang par le gouvernement d’Adolphe Thiers, installé à Versailles. Verlaine quitte Paris avec sa femme par crainte des représailles.

Ce n’est que peu de temps après son retour à Paris, qu’Arthur Rimbaud surgit dans sa vie et vient la bouleverser. Verlaine quitte son épouse et part en compagnie du jeune poète pour l’Angleterre et la Belgique.

En 1873, lors d’une dispute au domicile de sa mère à Bruxelles, il tire deux coups de révolver en direction de Rimbaud et le blesse d’une balle au poignet. Rimbaud fuit et le dénonce à la police. Bien que Rimbaud ait retiré sa plainte, il est condamné à deux ans de prison.

En 1883, il publie dans la revue Lutèce la première série des « poètes maudits » (Stéphane Mallarmé, Tristan Corbière, Arthur Rimbaud) qui contribue à le faire connaître.  Avec Mallarmé, il est traité comme un maître et un précurseur par les poètes du symbolisme et par les décadents. En 1884, il publie Jadis et Naguère qui marque son retour sur l’avant-scène littéraire, bien que le recueil soit essentiellement composé de poèmes antérieurs à 1874.

À partir de 1887, alors que sa célébrité s’accroît, il plonge dans la misère la plus noire. Le jeune compositeur Reynaldo Hahn chantera dans le salon Alphonse Daudet, devant le poète, son premier cycle de mélodies, les Chansons Grises qui regroupe sept poèmes de l’auteur. En 1894, il est couronné « Prince des Poètes » et doté d’une pension.

Il meurt en 1896, à Paris à l’âge de 51 ans. Le lendemain de son enterrement, plusieurs quotidiens relatent un événement curieux : dans la nuit qui a suivi les obsèques, la statue de la Poésie, au faîte de l’Opéra, a perdu un bras qui s’est écrasé, avec la lyre qu’il soutenait, à l’endroit où le corbillard de Verlaine venait de passer.

Initialement, Paul Verlaine a été inhumé dans la 20e division du cimetière des Batignolles à Paris, une zone qui se trouve actuellement en dessous du boulevard périphérique. En 1989, sa tombe a été transférée dans la 11e division, en première ligne du rond-point central.

Clair de lune est un poème de Paul Verlaine tiré de son recueil Fêtes galantes (1869). Il est le premier poème du recueil. Dans ce recueil, Verlaine décrit des scènes de fête et de divertissement, dans des atmosphères festives ou tristes. Ce poème montre bien cette ambgüité. Le poème est constitué de 3 quatrains de décasyllabes.

Il a été mis en musique par Gabriel Fauré en 1887 (Clair de lune, op.46 n°2) et par Claude Debussy à deux reprises, en 1882 puis en 1892 (voir la Liste des œuvres de Claude Debussy). Son titre a inspiré le troisième mouvement de la Suite bergamasque pour piano de Claude Debussy.

A voir : Analyse Linéaire

A voir aussi : Métrique en ligne

Clair De Lune

Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L’amour vainqueur et la vie opportune
Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d’extase les jets d’eau,
Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

Clair De Lune

Your soul is a delicate landscape
Where roam charming masks and bergamasques
Playing the lute and dancing and seeming almost
Sad under their whimsical disguises.

While singing in minor mode
Of victorious love and easy life
They don’t seem to believe in their happiness
And their song is mingling with the moonlight,

With the sad and beautiful moonlight,
Which makes the birds in the tree dream
And to sob with ecstasy the water jets,
The great slim water spouts among the marbles.

Translation from Wikipedia

or

Your soul is as a moonlit landscape fair,
Peopled with maskers delicate and dim,
That play on lutes and dance and have an air
Of being sad in their fantastic trim.

The while they celebrate in minor strain
Triumphant love, effective enterprise,
They have an air of knowing all is vain,—
And through the quiet moonlight their songs rise,

The melancholy moonlight, sweet and lone,
That makes to dream the birds upon the tree,
And in their polished basins of white stone
The fountains tall to sob with ecstasy.

Translated in allpoetry.com