Renoir

Auguste Renoir peintre (1841 – 1919)

Pierre-Auguste Renoir dit Auguste Renoir, né le 25 février 1841 à Limoges (Haute-Vienne) et mort le 3 décembre 1919 au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer, est l’un des plus célèbres peintres français.

Membre à part entière du groupe impressionniste, il évolue dans les années 1880 vers un style plus réaliste sous l’influence de Raphaël2. Il a été peintre de nus, de portraits, paysages, marines, natures mortes et scènes de genre. Il a aussi été pastelliste, graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur.

Peintre figuratif plus intéressé par la peinture de portraits et de nus féminins que par celle des paysages, il a élaboré une façon de peindre originale, qui transcende ses premières influences (Fragonard, Courbet, Monet, puis la fresque italienne). Pendant environ soixante ans, le peintre estime avoir réalisé à peu près quatre mille tableaux.

Enfance et premiers apprentissages

Pierre-Auguste Renoir, dit Auguste Renoir, naît à Limoges en 1841. Son père, Léonard Renoir est tailleur, sa mère, Marguerite est couturière. La famille vit alors assez pauvrement. En 1844, la famille Renoir quitte Limoges pour Paris, où le père espère améliorer sa situation. Ils s’installent au 16 rue de la Bibliothèque mais doivent déménager en 1855 au 23 rue d’Argenteuil. Pierre-Auguste y suit sa scolarité.

À l’âge de 13 ans, il entre comme apprenti à l’atelier de porcelaine Lévy Frères & Compagnie pour y faire la décoration des pièces. Dans le même temps, il fréquente les cours du soir de l’École de dessin et d’arts décoratifs jusqu’en 1862. À cette période, il suit des cours de musique avec Charles Gounod qui remarque cet élève intelligent et doué.

Débuts dans la peinture

En 1858 à l’âge de 17 ans, pour gagner sa vie, il peint des éventails et colorie des armoiries pour son frère Henri, graveur en héraldique. En 1862, Renoir réussit le concours d’entrée à l’École des beaux-arts de Paris et entre dans l’atelier de Charles Gleyre, où il rencontre Claude Monet, Frédéric Bazille et Alfred Sisley. Une solide amitié se noue entre les quatre jeunes gens qui vont souvent peindre en plein air dans la forêt de Fontainebleau.   Voir :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Renoir

A partir de 1864, il expose ses premières toiles aux Salons officiels puis participera au Salon des Impressionnistes en 1874 en présentant son tableau, “Le Bal du moulin de la Galette”. Changeant plus ou moins de style à chaque décennie, s’approchant puis s’éloignant des Impressionnistes, Renoir connaît le succès à partir des années 1890, alternant portraits, nus et natures mortes. Jusqu’à sa mort en 1919, Auguste Renoir a continué de peindre malgré des crises de rhumatismes articulaires qui lui déformaient de plus en plus le corps et le paralysaient.       voir :  https://www.radiofrance.fr/personnes/auguste-renoir?p=2

Video :    https://www.youtube.com/watch?v=XMa9-u7-izU

Audio :  https://www.radiofrance.fr/franceculture/jean-renoir-si-l-on-pouvait-caracteriser-auguste-renoir-il-faudrait-employer-le-mot-de-pudeur-4936829

https://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-19e-siecle/auguste-renoir.html