Des Herbicides

Le glyphosate sera interdit en vente libre aux particuliers dès 2016
www.pleinchamp.com 16/06/15, Actualités générales.

La ministre de l’Écologie Ségolène Royal veut interdire dès le 1er janvier 2016 la vente en libre-service aux particuliers des herbicides contenant du glyphosate. La vente assistée de ces produits, au comptoir, restera autorisée.

Un “amendement à la loi de transition énergétique interdira le glyphosate en vente libre au 1er janvier 2016″, a-t-elle indiqué mardi à l’occasion d’un déplacement dans une jardinerie du Val-de-Marne, à Bonneuil, en région parisienne. Le glyphosate est le premier désherbant utilisé par les jardiniers amateurs en France. C’est le principe actif du Round Up, un produit phare du groupe américain Monsanto.

Les particuliers pourront continuer à se fournir en pesticides contenant du glyphosate mais “ce sera une vente assistée, une vente au comptoir comme dans une pharmacie”, a expliqué le président du groupe Jardiland, Thierry Sonalier, qui accueillait la ministre.

Ségolène Royal a également vanté le principe appliqué dans le commerce de Bonneuil de séparer les pesticides et les désherbants naturels en deux rayons.

Le plan Ecophyto 2 du gouvernement, qui vise à réduire de 50% l’utilisation des pesticides en France d’ici 2025, prévoyait déjà la fin en 2018 de la vente en libre-service aux particuliers de tous les produits phytosanitaires (produits chimiques pour les plantes). Les magasins “qui se mettront en adaptation à la loi” avant son entrée en vigueur “obtiendront des aides financières dans le cadre du plan Ecophyto”, a précisé Ségolène Royal. Par ailleurs, la loi Labbé interdit l’utilisation de produits phytosanitaires par les particuliers, à partir de 2022.

L’amendement sera déposé au Sénat lors de l’examen en juillet du projet de loi sur la transition énergétique. Il ne concerne en revanche pas l’usage professionnel du glyphosate.

Ce produit est le premier désherbant utilisé par les jardiniers amateurs – qui sont quelque 17 millions en France. Au total, 2.000 tonnes de cette substance sont utilisées chaque année par les particuliers, et 8.500 tonnes par les agriculteurs et autres professionnels.


Le sens du mot, le sens des mots :
capteur = sensor